Aller au contenu

Communication : Estimer vos besoins
au lancement de votre entreprise 🎢

Illustration article estimation besoin en communication

Ça y est ! Le grand jour approche !

Vous avez votre idée, votre offre, vous connaissez votre cible ! Vous êtes prêts à vous lancer dans le grand bain de l’entreprenariat. Mais, en terme de communication, vous n’avez absolument aucune idée de comment vous y prendre, quelles sont vos besoins pour un bon lancement et surtout combien tout cela peut coûter ! Et là angoisse !

C’est pour cela que j’ai décidé d’écrire cet article.

Il vous permettra d’y voir plus clair dans l’estimation de vos besoins en communication.

Je ne vais pas vous établir une checklist de tous les supports de communication à avoir car chaque entreprise à sa propre identité et donc ses propres besoins.

Je vous propose plutôt de vous présenter les supports et les oublis les plus courants et de vous décrire dans quels cas, ils vous seront utiles (ou non) et en cohérence avec votre activité (liste la plus courante et non exhaustive).

Se créer une image de marque, la première étape de votre communication 🌈

Nuage de mots sur le thème de l'image de marque

Votre nom (ou dénomination commerciale pour les intimes^^) :

Et oui, il fait parti de votre communication, comment allez-vous appeler votre entreprise ?

Vous vous êtes sûrement torturé l’esprit (et celui de vos proches avec cela).

Des prestations de « naming » existent, il existe même des agences spécialisées dans ce domaine. Celles-ci peuvent être intéressantes pour de futurs gros projets.

Pour des projets plus modestes, privilégiez les « brainstorming » organisés avec vos amis, votre famille, vos créatifs qui vous connaissent mieux que personne. Ils seront vous conseiller au mieux (et c’est aussi très sympa).

En revanche, il ne faut surtout pas omettre quelques vérifications une fois le choix fatidique effectué :

  • Recherchez votre futur nom sur Google : rien de tel pour savoir si quelqu’un a déjà eu la même idée que vous.
  • Rendez-vous sur la base de donnée de l’INPI via ce lien : https://data.inpi.fr/
    et recherchez votre nom. En effet, vous ne pourrez pas choisir une marque qui a déjà été déposée.

Si vous le souhaitez, vous pourrez par la suite déposer la votre au même titre mais attention ce processus est payant (à partir de 190 € pour un dépôt sur une seule classe).

Si ceux là sont disponibles, je vous conseille d’acheter le « .fr » et le « .com » (coût se situant entre 3 et 9 € par nom de domaine et par an) correspondant à votre nom.

Ces noms de domaines seront ainsi « réservés » et personne ne pourra créer un site internet sous votre nom (utile non ?).

Bien sûr si vous avez l’intention d’avoir votre propre site, cette étape est obligatoire.

Si cela ne sont pas disponibles… changez de nom ^^ surtout si votre nom est utilisé dans le même domaine que vous car vos prospects, vos futurs clients vont forcement vous chercher sur le web.

Le logotype :

Première image visible de votre image de marque, votre logotype va être la « photo d’identité » de votre entreprise. Vos prospects, clients, vont vous identifier et se souvenir de vous grâce à cette image, c’est pour ça qu’il est très important et ce pour n’importe quelle entreprise, si petite soit elle. Il doit être unique comme vous car aucune entreprise n’est identique.

Pour un logotype réalisé et réfléchi par un professionnel de qualité, il vous faudra compter entre 600 € et des milliers d’euros. Pourquoi tant de différence ? Le tarif d’un logotype peut énormément varier en fonction de l’expérience du professionnel, de la côte du graphiste ou de l’agence…

Méfiez-vous juste des prix trop bas. Et oui, un logotype à prix cassé veut tout simplement dire : peu d’heures de travail et donc peu de réflexion.

La charte graphique :

Document indispensable des grands groupes, la charte graphique est un doucement rassemblant tous les éléments visuels d’une image de marque.

Elle contient un certain nombre de règles à respecter afin de conserver la cohérence sur l’ensemble des visuels votre marque. Celle de Carrefour par exemple, contient plus de 500 pages et régie les réglementations jusqu’aux signes figurant sur les places de parking.

Mais le plus souvent, nous sommes sur des documents beaucoup plus « léger » comprenant le logotype, les couleurs et typographies, la carte de visite, des pictogrammes…

Vous l’aurez compris, comme pour le logotype, le prix d’une charte graphique peut passer de 1500 € à des sommes astronomiques.

Ce document est malléable à volonté et doit être considéré comme utile dans le cas où vous aurez, dans un futur proche, besoin de confier votre marque à autrui à grande échelle (pour vos futurs employés com en interne, pour vos franchisés, vos sous traitants…).

Pour de petites sociétés, cela n’est pas forcement indispensable au début.

Votre communication imprimée 🖨

Nuage de mots sur les supports d'impression.

La carte de visite :

Tout le monde la connait, on pense tout de suite à elle lorsqu’on entend « support de communication ». Mais détrompez-vous, avoir une carte de visite n’est pas toujours indispensable.

Elle vous sera très utile si vous avez des rendez-vous ou rencontres physiques avec vos clients, ou si vous prévoyez de participer à un salon par exemple.

En revanche, pour une personne travaillant uniquement en digital et à distance (prenons le cas des influenceurs par exemple), celle-ci ne vous sera d’aucune utilité.

La conception d’une carte de visite inclue 2 prestations différentes : la création graphique et l’impression.

Pour la création, il vous faudra compter entre 100 € HT et 300 € HT environ.

En ce qui concerne l’impression, là encore les tarifs sont variables, entre les choix papiers, les finitions… Pour 200 exemplaires compter entre 15 € HT et 130 € HT (pour les finitions les plus complexes et haut de gamme).

Le flyer :

Un deuxième incontournable ! Encore une fois tout dépend de vos besoins. De nos jours, il vaut mieux oublier le marketing « boite aux lettres » qui offre un taux de retour plus que ridicule pour un gâchis immense.

Le flyer va aujourd’hui être utile et viable en petite quantité, encore une fois, si vous partez à la rencontre de vos clients. Il ne sert non plus aujourd’hui à attirer de nouveaux prospects mais de support « de présentation » à distribuer lors d’un évènement ou pour une occasion particulière après une rencontre.

Compter pour un flyer A5 classique en recto-verso entre 200 € HT et 450 € HT pour la création et entre 25 € HT et 250 € HT pour 200 exemplaires imprimés.

Votre communication digitale 💻

Nuage de mot communication digitale

Le site web :

La première idée ! Presque indispensable de nos jours, il reste néanmoins facultatif dans les cas où votre cible ne se trouve absolument pas sur le web ou vos produits ne sont pas disponibles sur le web (pour un bar-tabac par exemple).

Après le choix va être de déterminer si vous avez besoin d’une boutique en ligne ou simplement d’une landing page (ou site vitrine).

En moyenne, un site vitrine sécurisé réalisé par un professionnel vous coutera entre 600 € HT (pour les plus basiques sous WordPress) à 4000 € HT pour un site vitrine plus complexe (avec plusieurs fonctionnalités, design complexe…).

Pour une boutique en ligne cela peut également varier entre 1000 € HT pour une petite boutique sous WordPress à des milliers d’euros pour de gigantesques sites e-commerces.

À ne pas oublier également : le coût de l’hébergement de votre site (le stockage).

En fonction des hébergeurs et de l’envergure du site, les prix peuvent également varier. Par exemple, un site vitrine simple peut être hébergé à partir de quelques euros par mois alors qu’un site e-commerce avec serveur dédié pourra coûter plus de 50 € HT par mois.

Les réseaux sociaux :

Les indispensables de nos jours ! Peu importe où se trouve votre cible, elle est forcement sur un réseau social. Maintenant reste à bien, le ou les choisir et à les alimenter.

  • Tik-tok et Snapchat pour les cibles les plus jeunes.
  • Instagram, lorsque vous vendez des services ou des produits tendances et/ou très visuels.
  • Facebook, le multi-usage, malgré qu’il touche de moins en moins les cibles jeunes.
  • LinkedIn : le btob, le professionnel. Indispensable si vos principaux clients sont des entreprises.

Et bien d’autres encore…

Gratuits, ils peuvent néanmoins nécessiter quelques petits investissements de temps à autres :

Le Google My Business :

Gratuit, lui aussi, c’est votre profil d’entreprise ou d’établissement qui s’affiche lors d’une recherche Google à proximité ou directement via votre nom. Vous savez sur le côté droit de l’écran, cet encart qui contient vos avis et un lien direct vers Maps.

De nos jours, il est énormément regardé et participe activement à votre crédibilité et communication professionnelle.

Les annuaires et plateformes spécialisées :

Les plus connues : Pages Jaunes, Malt, Trip-Advisor, Booking, JustEat…

Certains sont gratuits, d’autres sont payants ou prennent des commissions.
Cependant, il ne faut pas les négliger.
Encore une fois, plus vous serez présent et accessible, plus vos prospects ou clients auront de chances de vous trouver.

N’hésitez pas à demander d’ailleurs à vos clients par quel canal sont-ils passés pour vous trouver et vous verrez, vous serez sûrement surpris par moment 😉

Un petit exemple concret ? 🎯

Nuage de mot des besoins de communication de l'exemple.

Jeanne, assistante commerciale en reconversion. Elle décide de créer sa petite structure de vêtements upcyclés. Elle crée ses pièces uniques chez elle et souhaite les vendre sur internet et sur les marchés, salons et dans quelques boutiques d’artisanat local.

Pour commencer à communiquer, Jeanne aura besoin :

  • D’acheter ses noms de domaines : 16 € HT/an
  • D’avoir un logotype professionnel : 690 € HT
  • D’être présente sur Facebook et Instagram pour se faire connaître de ses clients : Gratuit.
  • D’être présente sur LinkedIn pour dénicher de nouveaux partenariats : Gratuit.
  • D’avoir des cartes de visite à distribuer à ses clients : 150 € HT de création + 60 € HT d’impression sur un papier issus des déchets de la maroquinerie (pour 200 exemplaires).
  • D’étiquettes pour ses vêtements : Découpées et cousues mains dans des chutes de tissus clair : Gratuit.
  • Un roll-up de présentation pour être visible sur les salons et marchés : 150 € HT de création + 60 € HT d’impression.
  • Une boutique en ligne facilement administrable : 1250 € HT + 5 € HT par mois pour l’hébergement.
  • D’être inscrite sur Google My Business et visible sur les Pages Jaunes : Gratuit.

Soit un total de 2436 € d’investissement à prévoir pour le lancement de l’entreprise.

Certes, c’est une somme, mais investir un peu d’argent et réfléchir un temps soit peu à votre communication en amont et au lancement de votre entreprise (donc à prévoir lors du plan de financement) est sûrement la meilleure stratégie à adopter pour éviter de perdre du temps et de l’argent par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.